Le portail du peuple Soninké (Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie)  
Accueil Portail Soninkara Accueil Portail Soninkara - Histoire Soninké Histoire Soninké - Apprendre le Soninké Apprendre le Soninké - Actualités Actualités Soninké - Emission en Soninké Emissions en Soninké - Centre Multimédia Centre Multimédia Soninkara - Album Photos Soninkara Album Photos Soninkara - Soninkara - RSS Feed - Forums Soninkara.com - RSS Feed - Forums Soninkara - RSS Feed

Ecoutez la radio Soninkara.com 24h/24 7j/7 - Le portail du peuple Soninké (Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie)


Précédent   Forums Soninkara.com > Pays > Mauritanie
*** Top 100 *** S'inscrire FAQ Membres Calendrier Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus

Mauritanie Tous les sujets sur la Mauritanie

Annonce Soninkara
Sujet du mois: Sonink'ART 2012 : donnez vos impressions

**************************


Réponse
 
LinkBack (4) Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 06/10/2007, 23h33   #121 (permalink)
Cheikhna Mouhamed WAGUE
Bayou!
 
Avatar de Cheikhna Mouhamed WAGUE
 
Date d'inscription: juin 2006
Messages: 8 231
Par défaut

Citation:
Posté par Fodyé Cissé Voir le message
Moi, je me demandais si quelque part l'esclavagisme n'a pas un rapport avec cette pratique de gavage chez les maures. Car, c'est bien connu que posséder des esclaves est un signe de richesse et les maîtresses qui en avaient se laisser aller puisqu'elles n'avaient rien à faire.
Simple question!


Ta question, loin d'être que simple, est trés pertinente, quand on admet que, dans le milieu maure, les femmes nobles, eu égard à leur poids, ne faisaient abosument rien. D'ailleurs, à cause de leur obésité, elles ne peuvent génélarement rien faire, sinon de rester sous les tentes etde se voir servir toute la longueur de la journée par les serviteurs, les uns faisant le zrig, les autres cuissant la viande. J'ai personnellement observé cet état de fait. Tous les travaux sont asssurés par les esclaves harâtines. Il va sans dire que ce phénomène, s'il n'est pas un facteur explicatif de l'esclavage, lui a au moins donné un coup de pousse. Une piste à creuser.
__________________
"Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse".(Alfred de Vigny). "Je rends un hommage bien mérité à l'amitié quand elle est sincère et à la parenté quand elle est bien entretenue". http://smk.eklablog.com/
Cheikhna Mouhamed WAGUE est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 06/10/2007, 23h35   #122 (permalink)
Fodyé Cissé
Fodyé Bine Khoudjédji
 
Avatar de Fodyé Cissé
 
Date d'inscription: juin 2006
Localisation: Stains
Messages: 7 147
Envoyer un message via MSN à Fodyé Cissé Envoyer un message via Skype™ à Fodyé Cissé
Par défaut

Citation:
Posté par Cheikhna Mouhamed WAGUE Voir le message
Ta question, loin d'être que simple, est trés pertinente, quand on admet que, dans le milieu maure, les femmes nobles, eu égard à leur poids, ne faisaient abosument rien. D'ailleurs, à cause de leur obésité, elles ne peuvent génélarement rien faire, sinon de rester sous les tentes etde se voir servir toute la longueur de la journée par les serviteurs, les uns faisant le zrig, les autres cuissant la viande. J'ai personnellement observé cet état de fait. Tous les travaux sont asssurés par les esclaves harâtines. Il va sans dire que ce phénomène, s'il n'est pas un facteur explicatif de l'esclavage, lui a au moins donné un coup de pousse. Une piste à creuser.
En tout cas, il y a une similitude avec une autre forme de gavage qu'on pratiquait sur les esclaves des maures. On appelle ça chez nous le "belehinde".

Quand j'étais petit à Waoundé, on nous racontait que les maures, s'ils attrapent les jeunes noirs, ils les castraient, puis les gavaient avec des aliments à base de couscous pour que les esclaves soient forts physiquement. Je ne sais pas si c'était juste pour nous faire peur pour pas qu'on fasse pas les petits malins quand on partait aux champs.
__________________
Sooninko, Soninkara.com est notre village "virtuel " Soninké où il y fait bon vivre, communiquer, échanger. L'Hospitalité, le respect et la solidarité sont nos valeurs. - Laisse parler les gens ... On s'en fout! - Les Chiens aboient .... la caravane passe toujours !

http://www.waounde.com

Fodyé Cissé est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 07/10/2007, 14h08   #123 (permalink)
Cheikhna Mouhamed WAGUE
Bayou!
 
Avatar de Cheikhna Mouhamed WAGUE
 
Date d'inscription: juin 2006
Messages: 8 231
Par défaut

Citation:
Posté par Fodyé Cissé Voir le message
En tout cas, il y a une similitude avec une autre forme de gavage qu'on pratiquait sur les esclaves des maures. On appelle ça chez nous le "belehinde".

Quand j'étais petit à Waoundé, on nous racontait que les maures, s'ils attrapent les jeunes noirs, ils les castraient, puis les gavaient avec des aliments à base de couscous pour que les esclaves soient forts physiquement. Je ne sais pas si c'était juste pour nous faire peur pour pas qu'on fasse pas les petits malins quand on partait aux champs.
Bonjour

En plus de cette castration dont j'avais entendu parler aussi, il était question chez les esclavagistes de faire un lavage de cerveau, une sorte de tabula rasa par la science occulte aux enfants noirs ravis pour qu'ils ne retrouvent plus ni la route qui peuvent les conduire vers chez eux et qu'ils ne reconnaissent plus leurs propres parents. Au cours de mes recherches dans le Fouta, beaucoup des cas pareils m'ont été rapportés sur ce plan. On me disait que même si par miracle on retrouvait ces enfants, ils refusaient systématiquement de retouner chez eux. A Kaédi, un certain kissima sankounté (je connais sa famille et son nom, mais je préfère l'appeler de cette façon) de la génération de mon père, avait été retrouvé par ses parents. Il avait été conduit jusqu'à Kaédi. Mais, c'était trop tard, car il n'arrivait plus à s'accomoder de la vie de son lieu de naissance qu'est kaédi. Aprés quelques jours, il est retourné de lui-même chez ses maîtres ravisseurs. Il n'a plus jamais été retrouvé. Des cas tristes pareils sont légion dans nos contrées.

Oumar Kane en parle dans son article intitulé : "Les Maures et le Futa Toro au XVIIIe siècle", Cahiers d'Etudes Africaines, XIV-54, 1974, p.237-252.
__________________
"Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse".(Alfred de Vigny). "Je rends un hommage bien mérité à l'amitié quand elle est sincère et à la parenté quand elle est bien entretenue". http://smk.eklablog.com/

Dernière modification par Cheikhna Mouhamed WAGUE 07/10/2007 à 14h17.
Cheikhna Mouhamed WAGUE est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 07/10/2007, 16h01   #124 (permalink)
abdoul gandega
Senior Member
 
Avatar de abdoul gandega
 
Date d'inscription: juillet 2006
Messages: 300
Envoyer un message via AIM à abdoul gandega Envoyer un message via Yahoo à abdoul gandega
Par défaut

Citation:
Posté par Cheikhna Mouhamed WAGUE Voir le message
Bonjour

En plus de cette castration dont j'avais entendu parler aussi, il était question chez les esclavagistes de faire un lavage de cerveau, une sorte de tabula rasa par la science occulte aux enfants noirs ravis pour qu'ils ne retrouvent plus ni la route qui peuvent les conduire vers chez eux et qu'ils ne reconnaissent plus leurs propres parents. Au cours de mes recherches dans le Fouta, beaucoup des cas pareils m'ont été rapportés sur ce plan. On me disait que même si par miracle on retrouvait ces enfants, ils refusaient systématiquement de retouner chez eux. A Kaédi, un certain kissima sankounté (je connais sa famille et son nom, mais je préfère l'appeler de cette façon) de la génération de mon père, avait été retrouvé par ses parents. Il avait été conduit jusqu'à Kaédi. Mais, c'était trop tard, car il n'arrivait plus à s'accomoder de la vie de son lieu de naissance qu'est kaédi. Aprés quelques jours, il est retourné de lui-même chez ses maîtres ravisseurs. Il n'a plus jamais été retrouvé. Des cas tristes pareils sont légion dans nos contrées.

Oumar Kane en parle dans son article intitulé : "Les Maures et le Futa Toro au XVIIIe siècle", Cahiers d'Etudes Africaines, XIV-54, 1974, p.237-252.
SALAM

Une histoire pareille s'est deroulée à Diadjibiné. Sauf la victime est une fille qui est originaire du Senegal (Mannayelli) d'aprés les dires. Mes grand-parents ont quitté Diogountouro pour trouver un endroit cultivable, qui est actuellement les environs de Diadjibine. Ils etaient 3 à 4 personnes qui circulaient dans les forêts, d'un coup Ils ont entendu une voie qui fredonne en soninké. Les chansons sont attirantes et ils ont decidé de decouvrir la personne qui chante. Ils l'ont surprise et ont discuté comment elle a pu se retrouver ici. La fille disait qu'elle est partie ramasser du bois avec sa soeur ainée aux parages de Mannayelli et les maures les ont poursuivies. Malheureusement pour elle, elle n'a pas pu se sauver et sa soeur ainee quant à elle, elle s'est sauvée. C'est pour ça que je suis là pour surveiller ou faire le paturage. C'est un miracle pour elle car elle n'a pas oublié sa langue completement mais son comportement ou son habillement a changé. Sa memoire est intacte.

Maintenant ils doivent passer aux choses serieuses: Ils ont dit à la fille, on va t'enlever mais selon une tactique, tu vois cet arbre dechire un morceau de ton pagne et ce morceau était rouge et attache-le à l'arbre et regarde bien. Donc dans trois jours nous allons passer par là et nous devons te trouver ici à ce meme moment pile ni plus ni moins, mais à condition de garder le secret sinon ta vie et et la nôtre seraient en danger à vie.
Les vieux ont continué leur chemin , leur but est d'explorer ce paysage pour y trouver un terrain cultivable et à cette période vous savez que la foret était trop dangereuse.

Le rendez-vous est venu, ils ont trouvé la fille prete à fuir et ils ont pris le chemin ensemble. Dieu est grand.
Arrivés au village de Mannayelli, peu des gens ont reconnu la fille mais son pere etait vivant, cétait une joie immense pour les parents, l'entourage et tout le village entier était là pour remercier les "sauveurs".
Vous savez maintenant avec la disparution des forets, il est difficile de faire ces pratiques. Ensuite il ya evolution des mentalités.
Wasalam
__________________
Il suffit que deux personnes se haissent pour que la haine gagne toute l'humainté toute entière.
abdoul gandega est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 07/10/2007, 18h09   #125 (permalink)
Cheikhna Mouhamed WAGUE
Bayou!
 
Avatar de Cheikhna Mouhamed WAGUE
 
Date d'inscription: juin 2006
Messages: 8 231
Par défaut

Citation:
Posté par abdoul gandega Voir le message
SALAM

Une histoire pareille s'est deroulée à Diadjibiné. Sauf la victime est une fille qui est originaire du Senegal (Mannayelli) d'aprés les dires. Mes grand-parents ont quitté Diogountouro pour trouver un endroit cultivable, qui est actuellement les environs de Diadjibine. Ils etaient 3 à 4 personnes qui circulaient dans les forêts, d'un coup Ils ont entendu une voie qui fredonne en soninké. Les chansons sont attirantes et ils ont decidé de decouvrir la personne qui chante. Ils l'ont surprise et ont discuté comment elle a pu se retrouver ici. La fille disait qu'elle est partie ramasser du bois avec sa soeur ainée aux parages de Mannayelli et les maures les ont poursuivies. Malheureusement pour elle, elle n'a pas pu se sauver et sa soeur ainee quant à elle, elle s'est sauvée. C'est pour ça que je suis là pour surveiller ou faire le paturage. C'est un miracle pour elle car elle n'a pas oublié sa langue completement mais son comportement ou son habillement a changé. Sa memoire est intacte.

Maintenant ils doivent passer aux choses serieuses: Ils ont dit à la fille, on va t'enlever mais selon une tactique, tu vois cet arbre dechire un morceau de ton pagne et ce morceau était rouge et attache-le à l'arbre et regarde bien. Donc dans trois jours nous allons passer par là et nous devons te trouver ici à ce meme moment pile ni plus ni moins, mais à condition de garder le secret sinon ta vie et et la nôtre seraient en danger à vie.
Les vieux ont continué leur chemin , leur but est d'explorer ce paysage pour y trouver un terrain cultivable et à cette période vous savez que la foret était trop dangereuse.

Le rendez-vous est venu, ils ont trouvé la fille prete à fuir et ils ont pris le chemin ensemble. Dieu est grand.
Arrivés au village de Mannayelli, peu des gens ont reconnu la fille mais son pere etait vivant, cétait une joie immense pour les parents, l'entourage et tout le village entier était là pour remercier les "sauveurs".
Vous savez maintenant avec la disparution des forets, il est difficile de faire ces pratiques. Ensuite il ya evolution des mentalités.
Wasalam
Qu'Allah recompense tes grands parents de cet acte louable. C'est trés touchant.
__________________
"Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse".(Alfred de Vigny). "Je rends un hommage bien mérité à l'amitié quand elle est sincère et à la parenté quand elle est bien entretenue". http://smk.eklablog.com/
Cheikhna Mouhamed WAGUE est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 08/10/2007, 10h18   #126 (permalink)
DJAMBERE KHOUMBA
Senior Member
 
Avatar de DJAMBERE KHOUMBA
 
Date d'inscription: mars 2007
Messages: 1 261
Par défaut

Citation:
Posté par abdoul gandega Voir le message
SALAM

Une histoire pareille s'est deroulée à Diadjibiné. Sauf la victime est une fille qui est originaire du Senegal (Mannayelli) d'aprés les dires. Mes grand-parents ont quitté Diogountouro pour trouver un endroit cultivable, qui est actuellement les environs de Diadjibine. Ils etaient 3 à 4 personnes qui circulaient dans les forêts, d'un coup Ils ont entendu une voie qui fredonne en soninké. Les chansons sont attirantes et ils ont decidé de decouvrir la personne qui chante. Ils l'ont surprise et ont discuté comment elle a pu se retrouver ici. La fille disait qu'elle est partie ramasser du bois avec sa soeur ainée aux parages de Mannayelli et les maures les ont poursuivies. Malheureusement pour elle, elle n'a pas pu se sauver et sa soeur ainee quant à elle, elle s'est sauvée. C'est pour ça que je suis là pour surveiller ou faire le paturage. C'est un miracle pour elle car elle n'a pas oublié sa langue completement mais son comportement ou son habillement a changé. Sa memoire est intacte.

Maintenant ils doivent passer aux choses serieuses: Ils ont dit à la fille, on va t'enlever mais selon une tactique, tu vois cet arbre dechire un morceau de ton pagne et ce morceau était rouge et attache-le à l'arbre et regarde bien. Donc dans trois jours nous allons passer par là et nous devons te trouver ici à ce meme moment pile ni plus ni moins, mais à condition de garder le secret sinon ta vie et et la nôtre seraient en danger à vie.
Les vieux ont continué leur chemin , leur but est d'explorer ce paysage pour y trouver un terrain cultivable et à cette période vous savez que la foret était trop dangereuse.

Le rendez-vous est venu, ils ont trouvé la fille prete à fuir et ils ont pris le chemin ensemble. Dieu est grand.
Arrivés au village de Mannayelli, peu des gens ont reconnu la fille mais son pere etait vivant, cétait une joie immense pour les parents, l'entourage et tout le village entier était là pour remercier les "sauveurs".
Vous savez maintenant avec la disparution des forets, il est difficile de faire ces pratiques. Ensuite il ya evolution des mentalités.
Wasalam
Quelle belle histoire après tant d'années de separation elle a pu retouvé ses parents alhamdoullilah.
__________________
Nul divinitè si ce n'est Dieu et Mohamed est l'envoyé de Dieu.
---------------------------------------------------
DJAMBERE KHOUMBA est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 09/10/2007, 11h27   #127 (permalink)
Fodyé Cissé
Fodyé Bine Khoudjédji
 
Avatar de Fodyé Cissé
 
Date d'inscription: juin 2006
Localisation: Stains
Messages: 7 147
Envoyer un message via MSN à Fodyé Cissé Envoyer un message via Skype™ à Fodyé Cissé
Par défaut Les vidéos

Pour ceux qui ont raté l'émission sur le gavage des femmes en Mauritanie, voilà les vidéos :


Partie 1/2


Partie 2/2


Citation:
Un reportage de Laurent Delhomme et Tony Casabianca.
Citation:

C’est un rituel qui remonte à la nuit des temps… Depuis toujours, en Mauritanie, on force les fillettes d’une dizaine d’années à ingurgiter d’énormes quantités de nourriture...
Aujourd’hui encore, dans les régions les plus reculées du pays, cette pratique d’un autre âge sévit toujours.
A l’arrivée de la saison des pluies, les jeunes filles des villages doivent boire des litres de lait, au-delà de leurs forces et sous la contrainte. L’objectif est de grossir le plus possible, la rondeur étant synonyme de beauté et le meilleur signe extérieur de richesse.
L’opération est dirigée d’une main de fer par celle que l’on appelle dans les tribus nomades, la gaveuse. Mince et bronzée en occident, ronde et blanche en Mauritanie, les canons de la beauté s’inversent…
Faute de bétail, les femmes des villes ont recours à une nouvelle forme de gavage : le gavage chimique. Elles prennent des cachets pour grossir. Pour prendre du poids, tous les produits sont bons jusqu’aux hormones de croissance pour animaux vendus à la sauvette sur les marchés de Nouakchott, la capitale. Peut-être plus moderne que le gavage traditionnel mais bien plus dangereux. Hypertension artérielle, diabète, problèmes d’articulations, les femmes victimes du gavage paient un lourd tribut.
Pas facile en Mauritanie d’aller contre la coutume mais une poignée de femmes se battent contre le gavage. Peu à peu, la jeune génération s’éloigne des canons traditionnels de la beauté. L’obésité ne fait plus l’unanimité.

__________________
Sooninko, Soninkara.com est notre village "virtuel " Soninké où il y fait bon vivre, communiquer, échanger. L'Hospitalité, le respect et la solidarité sont nos valeurs. - Laisse parler les gens ... On s'en fout! - Les Chiens aboient .... la caravane passe toujours !

http://www.waounde.com

Fodyé Cissé est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 09/10/2007, 12h40   #128 (permalink)
Cheikhna Mouhamed WAGUE
Bayou!
 
Avatar de Cheikhna Mouhamed WAGUE
 
Date d'inscription: juin 2006
Messages: 8 231
Par défaut

Bonjour Fodyé

Merci de nous avoir mis l'emission. Je la visualiserai incha Allah dès ce soir. Bien à toi et une fois de plus merci.
__________________
"Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse".(Alfred de Vigny). "Je rends un hommage bien mérité à l'amitié quand elle est sincère et à la parenté quand elle est bien entretenue". http://smk.eklablog.com/

Dernière modification par Cheikhna Mouhamed WAGUE 09/10/2007 à 16h47.
Cheikhna Mouhamed WAGUE est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 09/10/2007, 13h52   #129 (permalink)
Diédji
Senior Member
 
Date d'inscription: juin 2006
Messages: 672
Par défaut

Ca tombe bien j'ai pas pu regarder le reportage, c'est gentil de ta part Fodyé.
Diédji est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 09/10/2007, 13h54   #130 (permalink)
YariRémé
Senior Member
 
Date d'inscription: septembre 2007
Messages: 150
Par défaut

Citation:
Posté par YariRémé Voir le message
Salam,


Quant à ce fameux réportage, sur lequel vous discuter, plaese nous ( qui ne l'avons pas suivi=) en parler plus clairement.


Bonne journée à vous tous.
Bonjour,
J'avais demandé des éclaircissement sur le reportage.
Merci Fodyé, de nous l'avoir mis ici. Je dois sortir, mais je reviendrais pour le
suivre.
YariRémé est déconnecté   Réponse avec citation
Liens Sponsorisés

Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are oui

LinkBacks (?)
LinkBack to this Thread: http://www.soninkara.com/forums/mauritanie/le-gavage-des-femmes-en-mauritanie-grossir-a-tout-prix-2257.html
Envoyé par For Type Date
Les Sceptiques du Québec • Voir le sujet - Études féministes This thread Refback 01/10/2010 19h00
[Société] La Seduction - Ma-bimbo.com This thread Refback 05/07/2010 10h58
à vous de payer pour vos parents malades - Page : 5 - Actualités - FORUM Vie Pratique This thread Refback 14/05/2010 20h09
obésité et beauté - Liens subsidiaires This thread Refback 28/02/2008 12h28

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Western Union : Prix fixe de 5 euros pour tout transfert d'argent vers l'Afrique Western Union France Migrations 0 12/11/2012 14h22
astuce pour grossir mel33 Santé 2 30/11/2010 21h14
belle à tout prix kaarta massasi Sujets Divers 5 25/08/2010 18h44


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 16h30.


Édité par : vBulletin® version 3.6.8
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.0.0
Integrated by BBpixel Team 2014 :: jvbPlugin R1013.368.1
Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
Soninkara.com © Tous Droits Réservés!

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86