Le portail du peuple Soninké (Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie)  
Accueil Portail Soninkara Accueil Portail Soninkara - Histoire Soninké Histoire Soninké - Apprendre le Soninké Apprendre le Soninké - Actualités Actualités Soninké - Emission en Soninké Emissions en Soninké - Centre Multimédia Centre Multimédia Soninkara - Album Photos Soninkara Album Photos Soninkara - Soninkara - RSS Feed - Forums Soninkara.com - RSS Feed - Forums Soninkara - RSS Feed

Ecoutez la radio Soninkara.com 24h/24 7j/7 - Le portail du peuple Soninké (Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie)


Précédent   Forums Soninkara.com > Société Soninké > Religion
*** Top 100 *** S'inscrire FAQ Membres Calendrier Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus

Religion Tous les sujets sur la religion

Annonce Soninkara
Sujet du mois: Sonink'ART 2012 : donnez vos impressions

**************************


Réponse
 
LinkBack Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 13/12/2008, 15h00   #1 (permalink)
Mamadou Lamine
Senior Member
 
Avatar de Mamadou Lamine
 
Date d'inscription: août 2007
Messages: 411
Par défaut Soninkés/ Toucouleurs et Islam dans la vallée du Fleuve Senegal

Salaam aleykoum,

Ma question est la suivante:

Les Soninkés, Peulhs, Serères et Wolofs sont (re)connu comme les peuples “autochtones” des deux rives de la vallée du fleuve Senegal.

Des Serères nous savons qu’ils ont fui très tôt de de l’ouest-Tekrour vers le sud. Avec pour but fuir l’Islamisation et la sécheresse de la région. On les retrouve aujourd’hui massivement dans le Siné Saloum au Senegal. Nous ne retrouvons presque plus leur patronyme au Fouta. Les Serères aujourd’hui senegalais sont islamisés, christianisé mais souvent resté animiste dans l’âme. Les plus connus sont bien-sur Leopold Sedar Senghor et Blaise Diagne.


Des Wolofs nous savons qu’ils vivaient dans le sud de la Mauritanie, en compagnie des Peuls, des Soninkés et des Sérères. Tout comme les Sereres, les Wolofs entreprennent plusieurs migrations. Pour fuir l’Islamisation et la sécheresse. Ce qui les mènent dans les régions qu'ils peuplent aujourd'hui, en particulier, le nord-ouest et le centre du Sénégal. Les Wolofs sont aujourd’hui islamique en grande majorité.


Des Toucouleurs (noms donnés aux HaalPoulaar de la vallée), nous savons qu’ils sont l’ethnie dominante sur les deux rives du Fouta : A la différence des peulhs ils sont quasi sédentaires. Ce sont en fait des Peulhs très métissés avec les Sérères mais aussi aux Wolofs et aux groupes mandingues.
Ils ont été très étudiés par les occidentaux. En effet l’Empire islamique toucouleur a été fondé a partir d’un Jihad au XIXe siècle par El Hadj Oumar Tall, de l’ethnie toucouleur, sur une partie de l’actuel Mali. Cet époque coïncide avec l’expansion de la colonisation française à cette époque.



Les Toucouleurs sont ils a l'origine de l'introduction de l'Islam dans la vallée du senegal ?

Quelle est la place des Soninkés qui eux sont en fait rentré plus tôt en contact avec les arabo-berbères que les Toucouleurs?
__________________
انا من موريتانيا
Mamadou Lamine est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/12/2008, 15h54   #2 (permalink)
daouda kambiya wague
Senior Member
 
Avatar de daouda kambiya wague
 
Date d'inscription: mai 2008
Messages: 323
Par défaut

Salam ta question est tres pertinente ,le fouta est tres vaste, se que je peut en dire est que par exemple au niveau de notre village dont parmis ces fondateurs ont chasses koli tengela a savoir ABDOUL BOKAR KANE ET CHEIKH SOULEYMANE BALL ETAIENT DES GRAND MARABOUTS est cette periode c etait en 1725 ,1727 avec l aliance des soninkes de bokidiawe le problemme est que jusqu a aujourdhui dans l histoire que nous aprenons au niveaux de lecole on nous pas qui sont les premiers musilmans de cette zone, une chose est sur les soninkesc de bokidiawe sont venus a bokidiawe musilmans cest ver la fin du 16siecles {sources orales}
daouda kambiya wague est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/12/2008, 21h53   #3 (permalink)
Cheikhna Mouhamed WAGUE
Bayou!
 
Avatar de Cheikhna Mouhamed WAGUE
 
Date d'inscription: juin 2006
Messages: 8 231
Par défaut

Citation:
Posté par daouda kambiya wague Voir le message
Salam ta question est tres pertinente ,le fouta est tres vaste, se que je peut en dire est que par exemple au niveau de notre village dont parmis ces fondateurs ont chasses koli tengela a savoir ABDOUL BOKAR KANE ET CHEIKH SOULEYMANE BALL ETAIENT DES GRAND MARABOUTS est cette periode c etait en 1725 ,1727 avec l aliance des soninkes de bokidiawe le problemme est que jusqu a aujourdhui dans l histoire que nous aprenons au niveaux de lecole on nous pas qui sont les premiers musilmans de cette zone, une chose est sur les soninkesc de bokidiawe sont venus a bokidiawe musilmans cest ver la fin du 16siecles {sources orales}
Bonsoir!

Je reviendrai incha Allah plus en détail sur cette question dès que j'ai un petit moment. Mais je tiens tout de suite à te dire que la mise en place de la théocratie musulmane au Fouta Toro n'a commencé ni en 1725, ni en 1727. L'Almamiyat est mis en place sous l'impulsion de Thieno Souleymane Ball du village de Bodé en 1776. Le premier Almami du Fouta est Abdoul khadr Kane et non Abdoul Bocar kane, résistant anti-colonial qui a été assasiné en 1890 par les alliés de l'administration coloniale, chez les Maures chratites, dans mon Gorgol natal. Il s'agit d'une période et d'une personne bien différentes.
Je tiens aussi à réctifier l'erreur selon laquelle Kolli Tenghella avait été chassé par Thierno Souleymane Ball et compagnies. Le régne de Kolli Tenhgella, le fondateur du régime deniyanookbé remonte à 1512. A cette période, ni Thiérno Souleymane Ball, ni Abdoul khadr kane, ni Abdoul Bocar Kane n'avaient encore vu le jour. Entre 1512 et 1776, il y a bien du temps. Mise à part cette rectification, je reviendrai en détail sur la place des Soninkés dans l'islamisation des gens de la vallée, et par extension, du Soudan en général dès que j'ai un petit moment. Bien à tout le monde.
__________________
"Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse".(Alfred de Vigny). "Je rends un hommage bien mérité à l'amitié quand elle est sincère et à la parenté quand elle est bien entretenue". http://smk.eklablog.com/

Dernière modification par Cheikhna Mouhamed WAGUE 14/12/2008 à 22h17.
Cheikhna Mouhamed WAGUE est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/12/2008, 22h07   #4 (permalink)
alimatou dia
Senior Member
 
Date d'inscription: février 2007
Localisation: londres, United Kingdom
Messages: 785
Par défaut

Citation:
Posté par Cheikhna Mouhamed WAGUE Voir le message
Bonsoir!

Je reviendrai incha Allah plus en détail sur cette question dès que j'ai un petit moment. Mais je tiens tout de suite à te dire la mise en place de la théocratie musulmane au Fouta Toro n'a commencé ni en 1725, ni en 1727. L'Almamiyat mis en place l'impulsion de Thieno Souleymane Ball du village de Bodé en 1776. Le premier Almami du Fouta est Abdoul khadr Kane et non Abdoul Bocar kane, résistant anti-colonial qui a été assasiné en 1890 par les alliés de l'administration coloniale, chez les Maures chratites, dans mon Gorgol natal. Il s'agit d'une période et d'une période bien différentes.
Je tiens aussi à réctifier l'erreur selon laquelle Kolli Tenghella avait été chassé par Thierno Souleymane Ball et compagnies. Le régne de Kolli Tenhgella, le fondateur du régime deniyanookbé remonte à 1512. A cette période, ni Thiérno Souleymane Ball, ni Abdoul khadr kane, ni Abdoul Bocar Kane n'avaient encore vu le jour. Entre 1512 et 1776, il y a bien du temps. Mise à part cette rectification, je reviendrai en détail sur la place des Soninkés dans l'islamisation des gens de la vallée, et par extension, du Soudan en général dès que j'ai un petit moment. Bien à tout le monde.
Ben dis donc grand frere, tu en sais des choses sur l'histoire!!!
alimatou dia est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/12/2008, 15h46   #5 (permalink)
daouda kambiya wague
Senior Member
 
Avatar de daouda kambiya wague
 
Date d'inscription: mai 2008
Messages: 323
Par défaut

Citation:
Posté par Cheikhna Mouhamed WAGUE Voir le message
Bonsoir!

Je reviendrai incha Allah plus en détail sur cette question dès que j'ai un petit moment. Mais je tiens tout de suite à te dire que la mise en place de la théocratie musulmane au Fouta Toro n'a commencé ni en 1725, ni en 1727. L'Almamiyat est mis en place sous l'impulsion de Thieno Souleymane Ball du village de Bodé en 1776. Le premier Almami du Fouta est Abdoul khadr Kane et non Abdoul Bocar kane, résistant anti-colonial qui a été assasiné en 1890 par les alliés de l'administration coloniale, chez les Maures chratites, dans mon Gorgol natal. Il s'agit d'une période et d'une personne bien différentes.
Je tiens aussi à réctifier l'erreur selon laquelle Kolli Tenghella avait été chassé par Thierno Souleymane Ball et compagnies. Le régne de Kolli Tenhgella, le fondateur du régime deniyanookbé remonte à 1512. A cette période, ni Thiérno Souleymane Ball, ni Abdoul khadr kane, ni Abdoul Bocar Kane n'avaient encore vu le jour. Entre 1512 et 1776, il y a bien du temps. Mise à part cette rectification, je reviendrai en détail sur la place des Soninkés dans l'islamisation des gens de la vallée, et par extension, du Soudan en général dès que j'ai un petit moment. Bien à tout le monde.
salam merci pour ces notes de ma part on me la dit oralement cest pour quoi je lai precise a la fin
daouda kambiya wague est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/12/2008, 17h25   #6 (permalink)
Cheikhna Mouhamed WAGUE
Bayou!
 
Avatar de Cheikhna Mouhamed WAGUE
 
Date d'inscription: juin 2006
Messages: 8 231
Par défaut

Citation:
Posté par daouda kambiya wague Voir le message
salam merci pour ces notes de ma part on me la dit oralement cest pour quoi je lai precise a la fin
Salama Daouda!

Mais il n'y a pas de problème mon frère. Le dernier satigi (souverain deniyanké) mis en déroute en 1776 s'appelait Soulé N'diaye. Kolli Tenghella était celui qui avait mis en place le régime deniyanké en 1512 et Soulé N'adiayé était le dernier souverain dont l'assassinat a ouvert la porte à la mise en place de la théocratie. C'était juste pour préciser les données historiques. Je reviendrai incha plus en détails sur le sujet. Bien à toi mon frère.
__________________
"Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse".(Alfred de Vigny). "Je rends un hommage bien mérité à l'amitié quand elle est sincère et à la parenté quand elle est bien entretenue". http://smk.eklablog.com/
Cheikhna Mouhamed WAGUE est déconnecté   Réponse avec citation
Liens Sponsorisés

Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are oui


Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
réaliser des vidéos/ISLAM dans nos langues mama d Religion 3 04/02/2013 09h14
La chance dans l 'islam n'existe pas mauriqueen Religion 2 03/12/2010 21h43
l huile d olive dans l islam noor Religion 2 27/02/2010 07h09
L’Islam au Sénégal, la honte ? Fodyé Cissé Sénégal 8 30/11/2007 19h56
La mise en valeur du fleuve senegal abdoul gandega Développement Economique et Social 2 29/10/2006 20h03


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 11h21.


Édité par : vBulletin® version 3.6.8
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.0.0
Integrated by BBpixel Team 2014 :: jvbPlugin R1013.368.1
Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
Soninkara.com © Tous Droits Réservés!

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86