Le portail du peuple Soninké (Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie)  
Accueil Portail Soninkara Accueil Portail Soninkara - Histoire Soninké Histoire Soninké - Apprendre le Soninké Apprendre le Soninké - Actualités Actualités Soninké - Emission en Soninké Emissions en Soninké - Centre Multimédia Centre Multimédia Soninkara - Album Photos Soninkara Album Photos Soninkara - Soninkara - RSS Feed - Forums Soninkara.com - RSS Feed - Forums Soninkara - RSS Feed

Ecoutez la radio Soninkara.com 24h/24 7j/7 - Le portail du peuple Soninké (Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie)


Précédent   Forums Soninkara.com > Discussions Générales > Sujets Divers
*** Top 100 *** S'inscrire FAQ Membres Calendrier Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus

Sujets Divers Tous les sujets qui sortent du cadre des autres rubriques

Annonce Soninkara
Sujet du mois: Sonink'ART 2012 : donnez vos impressions

**************************


Réponse
 
LinkBack Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 23/05/2012, 11h08   #1 (permalink)
makalou
EYO
 
Avatar de makalou
 
Date d'inscription: juin 2006
Localisation: 94
Messages: 3 844
Envoyer un message via Skype™ à makalou
Par défaut Les adoptés : enfants gâtés ou adultes malheureux ?

Coup de coeur : Quand la grand-mère africaine vole le coeur d'un fils à sa mère
Beaucoup de gens les prennent pour des enfants gâtés, des privilégiés de la société... On les stigmatise très souvent parce qu'ils ont des " avocats " inflexibles, leurs grands-mères ...On les traite souvent de capricieux et d'éternels enfants. Autant de qualificatifs plus ou moins flatteurs pour cette frange d'enfants. Eux, ceux sont les enfants élevés par leurs grands parents.


Il est de coutume chez certains peuples comme les Soninkés, Peuls, Wolofs, Bambaras ... de confier son fils ou sa fille à sa mère. Ils sont souvent adoptés à bas âge. Dès leur tendre enfance, ils partent vivre avec leurs grands-mères qui retrouvent une seconde maternité.
Ils sont couvés, choyés, dorlotés et très protégés. Qu'il pleuve ou qu'il vente, les grands parents sont à leurs petits soins. Ils sont parfois intouchables. Qui les touche s'attire les griffes de leurs grands-mères, fût ce une tante/oncle ou proche parent. Leurs grands-mères sont promptes à aller au charbon pour les défendre et peuvent même se fâcher éternellement avec leurs " agresseurs ". Quand ils ne mangent pas, Grand-mère est chagrinée. Petit bobo, blessure, maladie... grand-mère devient elle aussi maladie et perd sa bonne mine. Quand ils boudent le repas, ils ont l'intime conviction et l'assurance de trouver des mets dans la chambre de leur grand-mère.

Cette relation fusionnelle éclipse la mère biologique au point qu'elle se sente souvent oubliée. Ils appellent leurs mamies " Maman " et éprouvent d'énormes difficultés à "considérer" leur mère biologique. Bon nombre d'entre eux ne peuvent sortir ce simple mot " Maman " à l'endroit de leurs vraies mères. D'ailleurs, ils se froissent et se braquent quand on leur désigne une autre mère que la grand-mère chérie.

Les années passent. La réalité fait surface. Ils la fuient mais elle les rattrape. Ils doivent un jour ou l'autre se rendre compte de leur condition d'adopté. Quel choc de savoir que la grand-mère, cette dame qui lui a tant apporté, n'est pas sa mère ! L'homme qu'il est devenu doit affronter la réalité des choses. Le retour à la source aux cotés de ses parents. Une situation très insolite. Ils doivent réapprendre à vivre et se familiariser avec ces " étrangers ". Ce retour s'accompagne souvent d'une grande mélancolie surtout si cela s'est fait brutalement à la mort de la grand-mère par exemple.
Revenir à la case de départ n'est pas chose aisée pour ces hommes et ses femmes. Comme dit le proverbe " L'habitude est une chemise de fer ". Ces grands enfants ont du mal à se séparer de leurs anciennes vies. Même mariés, ils s'obligent des moments de solitude avec leurs grands-mères au point de choquer le commun des mortels. Ils s'adressent rarement à leurs mères. Bon nombre d'entre eux mettront des années pour appeler leurs mères " Maman ". Ils fuient leurs regards et s'arrangent à s'évader dès la moindre occasion. Un réapprentissage très gênant mais obligatoire.
Ces anciens privilégiés deviennent les victimes de la société. Leurs confidences se font dans un cadre privé entre eux. " J'ai fait 22 ans sans voir ma mère. Je ne l'ai jamais considérée comme telle. Ma grand-mère m'a adopté à l'âge de trois ans. Pour moi, c'est elle ma mère et personne d'autre. Ma mère en souffrait. Il a fallu plusieurs conseils de famille pour que je sois obligé à l'appeler mère " disait un adopté. C'est dire que cette facette sociétale n'est pas toujours très bien vécue à la fin. Très souvent, c'est la honte qui inhibe leur volonté. " J'avais très honte de dire " Mère " à ma véritable mère. Je ne l'appelais point. Et quand je lui parlais, j'usais de subterfuges " confesse un autre.

Ce retour à la case de départ s'accompagne très souvent de souffrance sourde. Une rupture qui installe mélancolie et nostalgie des deux cotés. On les catalogue très souvent de gaillards " pourris " mais rarement on s'attarde sur leurs souffrances. Ils sont souvent victimes de railleries mais on ignore leur mal-être. Ils regrettent leurs anciennes vies auprès de leurs grands parents. Malheureusement, ils sont devenus hommes et femmes, pères et mères de famille. Ils voient la vie sous un nouvel angle. Mais, le retour à la réalité ne sera pas sans heurts pour bon nombre d'entre eux. Maintenant, grand-mère redevient grand-mère et mère devient mère même si les grands-mères s'occupent d'eux de la même manière dès qu'ils ont l'occasion. Une autre femme viendra par la suite mettre fin à toutes ses relations fusionnelles : Une épouse. Elle devient rivale de la grand-mère " africainement" parlant.
__________________
FB : bakelinfo departement de Bakel
makalou est déconnecté   Réponse avec citation
Liens Sponsorisés

Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are oui


Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Les reniements de ses propres enfants ! Guesse Religion 17 28/07/2010 16h02
Enfants grandis en Afrique Khadihaby USA 13 09/09/2008 23h19
nos enfants en france et nous kagoro saake Soninkan nxanne 3 04/08/2008 19h46
Préference entre les enfants Fodyé Cissé Sujets Divers 25 25/04/2007 23h52
Relations parents enfants oumou Religion 2 06/03/2007 19h27


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 03h18.


Édité par : vBulletin® version 3.6.8
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.0.0
Integrated by BBpixel Team 2014 :: jvbPlugin R1013.368.1
Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
Soninkara.com © Tous Droits Réservés!

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86