Soninkara, le Portail du peuple Soninké (Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie)
 Accueil Soninkara.com
23-04-2014
Accueil arrow Migrations
Histoire
Histoire
Géographie
Légendes
Société
Organisation Sociale
Mariage
Circoncision
Religion
Environnement
Migrations
Cuisines et Recettes
Thèses et Mémoires
Langue
Apprendre le Soninké
Emissions en Soninké
Ecoles de Soninké
Articles en Soninké
D.P.L.N.
Glossaire de Mots
La Voix de l A.P.S.
Olaadani avec Demba Cissé
Culture
Musique et Danse
Musiciens Soninké
Contes et Poèmes
Sonink-ART
APS
Festival International Soninké
Artisanat
Teintures
Sculpture
Outils Traditionnels
Informations
Actualités
Littérature
Bibliographie
Associations
Hommage
Evénements
Sport
Soninkara Xibaaru
Revue de presse Jiida FM Dakar
Contact
Nous Contacter
Livre d'Or
Radios Soninké
Radios Soninké
Radio Jiida FM Dakar
Radio APS sur RFPP
Autres
Forum
CHAT
Téléchargements
Galeries d'Images
Liens
Proposer un lien
Ancien Forum
Ancien CHAT
Proposer un Article
Pétitions
Plan du Site
Plan du Site Actualités
TV / Radios
Centre Multimédia
Radio Jiida FM Dakar
Vidéo-Chat
Migrations

Migration : Le renvoi des enfants au pays d’origine, une stratégie migratoire des Soninkés

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
10-01-2013
Migration : Le renvoi des enfants au pays d’origine, une stratégie migratoire des Soninkés

L’immigration des Soninkés en Europe a considérablement changé de visage. D’une immigration militaire pendant les deux grandes guerres, elle a changé en une « immigration de travail »  pour finir par une «  immigration des épouses » ou de peuplement au milieu des années 1970, facilitée par la loi sur le regroupement familial. Ceci a eu pour conséquence un rajeunissement et une féminisation de l’immigration soninké. Plusieurs femmes soninkées, venues des villages, ont amené leurs enfants « ainés » et ont ainsi poursuivi durablement leur maternité.

On assista alors à la naissance d’une seconde immigration soninkée bénéficiant d’un statut spécial. Citoyens français de droit, ils changent complètement le visage de la migration soninké. Ils sont intégralement français, naissent avec les mêmes droits et devoirs que les Dupont, les Roux, les Dubois…Ils fréquentent les écoles de la République, assimilent un mode de vie occidental, baignent dans un modèle social complètement différent de celui de leurs parents.

Soyez le premier à commenter cet article | Recommandez (0) | Citez cet article sur votre site | Suggérer par mail

Lire la suite de [ Migration : Le renvoi des enfants au pays d’origine, une stratégie migratoire des Soninkés ]
 

Golmy : 15 Minutes de danses endiablées et d'humour lors de leur journée culturelle

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
12-11-2012
Bakelinfo vous offre en exclusivité les Golminkos en transe lors de leur journée culturelle à Paris. Hommes et femmes ont montré qu'ils ont rien perdu de leur talent de danseur. Des pas de danse à couper le souffle. Aussi, quelques passages des humouristes de " Los Blédos " et de " Rigolos d'Afrique " . Demba TANDIA et Mamadou Demba MAGASSA étaient également de la partie.

DANSE, HUMOUR, CHANTS  A LA JOURNEE CULTURELLE DE GOLMY A PARIS

Soyez le premier à commenter cet article | Recommandez (0) | Citez cet article sur votre site | Suggérer par mail

Lire la suite de [ ]
 

Sénégal: Émigration: L'or noir du Fouta

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
12-07-2012
Sénégal: Émigration: L'or noir du FoutaQu'allait devenir le Fouta sans l'émigration ? Un simple désert aride, chaud et sec où il ne fait pas bon vivre ? En tout cas, l'apport des émigrés a transformé le visage de cette partie du Sénégal où il manquait de tout. Avec un Etat quasi absent, des ressources inexistantes ou mal exploitées, la région de Matam ne compte que sur l'émigration, pour s'en sortir. L'émigration, est en quelque sorte l'or noir du Fouta.

Des maisons en banco aux R+2

Située à 693 km de Dakar, Matam était une bourgade agricole. En amont, le visiteur pouvait remarquer les bâtiments coloniaux abritant différents services administratifs (dont la Préfecture). En aval, il était aisé de se perdre dans les dédales de ruelles bordées de maisons en "banco", notamment dans le quartier Soubalo (des pêcheurs).
Mais depuis plusieurs années, le paysage architectural de cette ville devenue en 2002, capitale régionale, s’est métamorphosé. A l’instar de plusieurs villes et villages comme Ourossogui, Kanel, Thilogne, Bokidiawé, Ododéré, Waoundé, Dembakani etc., les grandes bâtisses de plusieurs pièces en banco, les toits plats sans couverture et les petites fenêtres qui convenaient à cette région fâchée avec la pluie, en proie avec des températures torrides dépassant dans la journée 40°C, ont cédé la place aux R+.
 
Aujourd’hui, on observe en effet trop souvent la mégalomanie des nouveaux riches qui érigent à la place des maisons en banco ou des cases en paille, des villas à la grecque, à l’image de celles qui se dressent dans la capitale, Dakar. Un signe extérieur de richesse qui se matérialise dans un environnement physique marqué par la pauvreté.

Ibrahima Bâ, jeune diplômé au chômage d’apprécier : «Vous n’avez plus besoin de demander si une famille est aisée ou pas aujourd’hui dans les villages. Ici par exemple, à Ourossogui, tous les hôtels, les plus belles villas, les plus grandes voitures appartiennent à des émigrés ou d’anciens émigrés. C’est un signe extérieur de leur richesse qu’ils montrent avec ses avantages et ses inconvénients.
 
Un de ses camarades s’invite au débat : «Je pense que c’est une bonne chose. Les maisons en banco, même si elles sont moins chaudes que ces bâtiments en dur, elles ne résistent pas aux effets de la pluie et à l’érosion. Et elles ont beaucoup contribué à la déforestation de notre environnement».

Puis, élevant le ton : «que voulez-vous ? Que nous continuons à vivre comme au moyen âge avec des cases en paille qui prennent feu à chaque fois que le vent souffle ? Non, nos émigrés ont bien fait de se battre pour changer le visage de nos villes et villages».

Soyez le premier à commenter cet article | Recommandez (0) | Citez cet article sur votre site | Suggérer par mail

Lire la suite de [ Sénégal: Émigration: L'or noir du Fouta ]
 

Les assises européennes de la jeunesse d'origine malienne auront lieu les 22 et 23 juin 2012

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
19-06-2012
Les assises européennes de la jeunesse d'origine malienne auront lieu les 22 et 23 juin 2012Les assises européennes de la jeunesse d'origine malienne auront lieu les 22 et 23 juin 2012 à la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration, 293 avenue Daumesnil, Paris 12ème, Métro Ligne 8 : Porte Dorée.
L'entrée est gratuite!

Ci-dessous le PROGRAMME complet :

VENDREDI 22 JUIN


10H -10H30  Accueil des participants, café

10H30-11H Mot de bienvenue

Jacques Toubon, président de la CNHI, Mbouillé Cissé, vice-président du Conseil National de la Jeunesse Malienne de France (CNJMF), Rokia Guikine Traoré, ministre des Maliens de l’extérieur et/ou Mamadou Diakaté, ministre malien en charge de la jeunesse, Michelle Striffler, députée européenne et vice-présidente de la Commission Développement, un représentant du ministère français de la jeunesse* et Jean-Paul Huchon*, président de la Région Ile de France

11H-13H Les voix du soutien et de la solidarité au Mali et à son peuple

Soyez le premier à commenter cet article | Recommandez (0) | Citez cet article sur votre site | Suggérer par mail

Lire la suite de [ Les assises européennes de la jeunesse d'origine malienne auront lieu les 22 et 23 juin 2012 ]
 

REPORTAGE-Des travailleurs maliens vivent depuis trente ans dans une résidence parisienne

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
29-03-2012
REPORTAGE-Des travailleurs maliens vivent depuis trente ans dans une résidence parisienne
«Je suis un rescapé. Je suis l’un des premiers à être arrivé en France, le 3 mars 1969. Presque tous sont partis. Certains sont à la retraite au pays, d’autres sont morts.» Le malien Mamady Traoré fait office de doyen au foyer Tillier, dans le 12e arrondissement de Paris. Cette résidence de migrants travailleurs, gérée par Coallia (ex-Aftam) rassemble des Maliens, des Sénégalais, des Mauritaniens, des Algériens et des Marocains.

Attablé au restaurant social «Du génie» attenant à la résidence, le vieil homme égrène une vie passée entre le Mali et la France, où il est arrivé à l’âge de 18 ans pour travailler. Une vie qui a commencé dans la région de Kayes, bordée par la Guinée, la Mauritanie et le Sénégal. Les sécheresses successives et l’appel du travail en France l’ont amené à rejoindre Paris.

 Travaux de réhabilitation

A ses côtés, Mody Traoré accompagne le flot de paroles. Les deux hommes parlent de «l’unité de la communauté sub-saharienne et maghrébine» qui peuple la résidence, d’une vie communautaire réglée par une même urgence d’envoyer de l’argent au pays… et par la crainte de l’oubli.

19 mars 2012, résidence sociale Coallia rue Claude Tillier dans le 12e arrondissement de Paris. Mamady Traoré (g.) président du comité de la résidence et Mody Traoré (d.), conseiller social de l'association Argcs

Soyez le premier à commenter cet article | Recommandez (0) | Citez cet article sur votre site | Suggérer par mail

Lire la suite de [ REPORTAGE-Des travailleurs maliens vivent depuis trente ans dans une résidence parisienne ]
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 167

Articles les plus Récents
Articles les plus Lus
Radio Soninkara
Ecoutez en live la Web Radio Soninkara.com 24h sur 24, 7 jours sur 7
Connexion
Login

Mot de Passe



Mot de passeoublié?
Pas encore de compte? Enregistrez-vous
Membres
12147 membres
0 Aujourd'hui
1 Cette semaine
24 Ce mois
Dernier: Muslimasarah
En Ligne

Invité(s): ( 1 )

Il y a, au total, 1 utilisateurs connecté(s) actuellement.

Pub
Accueil
- (C) 2000 - 2007 2014 Soninkara.com - Le portail du peuple Soninké (Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie) -
Conditions d'Utilisation - Signaler un contenu abusif - Nous contacter - Déclaration à la CNIL n°: 818358 -
Accueil
 
Plan du site et du Forum Soninkara: XML - HTML - 1 - 2- 3- 4- 5- 6 - Archives du Forum - TXT -  XML - Ancien Forum