Afficher un message
Vieux 16/02/2011, 19h05  
billl
Senior Member
 
Avatar de billl
 
Date d'inscription: mars 2009
Messages: 426
Par défaut

Salam,

Vous avez raison, l'UMP va introduire l'Islam dans le débat présidentiel :


Citation:
Echec du ministère de l’Immigration en 2010, le débat sur l’Identité nationale revient en 2011 via… l’UMP. Le parti majoritaire va organiser en avril un débat sur l'islam en France et sa compatibilité avec les règles de la République laïque, a annoncé mercredi Jean-François Copé, secrétaire général du parti majoritaire. Une initiative qui a l’aval du chef de l’Etat, qui a jugé lors de «Paroles de Français» la semaine dernière que le multiculturalisme est un échec et indiqué que seuls sont bienvenus en France ceux qui acceptent de se fondre dans la communauté nationale.

La majorité veut ainsi couper l'herbe sous les pieds du Front national, qui avait semé le trouble jusqu'au sein de la majorité en assimilant fin 2011 à «l'occupation» les prières de rue de fidèles musulmans le vendredi dans plusieurs villes françaises.

Le thème précis du débat sera de réfléchir à «comment organiser l'exercice des cultes religieux de telle sorte qu'ils soient compatibles ans notre pays avec les règles de la république laïque». Même s'il n'est annoncé qu'en deuxième partie de ce débat, l'islam en France en constituera l'élément essentiel. «Nous y inviterons de manière très ouverte de nombreuses personnalités civiles et religieuses et ce sera l'occasion de débats très larges sur cette question absolument majeure», a précisé Jean-François Copé qui a fait de la riposte au FN l’une des priorités de son arrivée rue de la Boétie. «L'erreur serait de ne pas le traiter», a-t-il ajouté.
Barrer la route au FN, embarrasser le PS

Pour le député-maire de Meaux, qui avait été en pointe dans l'adoption de la loi sur l'interdiction du port du voile intégral, l'UMP entend évoquer des sujets comme le nombre de lieux de culte islamiques en France, la formation des imams, le contenu de leur prêches ou encore leur langue d'expression.

Ce thème est suivi de près par l’Elysée. Nicolas Sarkozy est revenu sur la question mercredi en recevant les députés UMP à déjeuner. «Si on ne veut pas que les débats dérapent, il faut les affronter», a-t-il dit, cité par des participants. «Notre formation politique puis le Parlement doivent s'emparer de ce sujet. Je ne veux pas de prière dans les rues, d'appels à la prière. On a eu un débat sur la burqa et c'était une bonne chose. Il faut aboutir à un cursus idéologique sur la place des religions en 2011».

Prié de dire si le débat annoncé ne ferait pas le jeu du Front national et de sa présidente Marine Le Pen, Jean-François Copé a répondu : «Marine Le Pen, elle, soulève les problèmes, mais travaille assez peu les solutions». L’UMP compte, elle, apporter des solutions à une débat laissé en friche par le PS, embarrassé sur le sujet, estime-t-on rue de la Boétie.

Source
__________________
L'Islam, de la science à la pratique

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك
*************Du pur musc********************
billl est déconnecté   Réponse avec citation
Liens Sponsorisés