Soninkara, le Portail du peuple Soninké (Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie)
 Accueil Soninkara.com
29-07-2014
Histoire
Histoire
Géographie
Légendes
Société
Organisation Sociale
Mariage
Circoncision
Religion
Environnement
Migrations
Cuisines et Recettes
Thèses et Mémoires
Langue
Apprendre le Soninké
Emissions en Soninké
Ecoles de Soninké
Articles en Soninké
D.P.L.N.
Glossaire de Mots
La Voix de l A.P.S.
Olaadani avec Demba Cissé
Culture
Musique et Danse
Musiciens Soninké
Contes et Poèmes
Sonink-ART
APS
Festival International Soninké
Artisanat
Teintures
Sculpture
Outils Traditionnels
Informations
Actualités
Littérature
Bibliographie
Associations
Hommage
Evénements
Sport
Soninkara Xibaaru
Revue de presse Jiida FM Dakar
Contact
Nous Contacter
Livre d'Or
Radios Soninké
Radios Soninké
Radio Jiida FM Dakar
Radio APS sur RFPP
Autres
Forum
CHAT
Téléchargements
Galeries d'Images
Liens
Proposer un lien
Ancien Forum
Ancien CHAT
Proposer un Article
Pétitions
Plan du Site
Plan du Site Actualités
TV / Radios
Centre Multimédia
Radio Jiida FM Dakar
Vidéo-Chat

[FISO 2012] Compte-Rendu du Festival International Soninké 2012 de Kayes

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
05-03-2012
[FISO 2012] Compte-Rendu du Festival International Soninké 2012 de KayesKayes, la cité des rails et capitale de la première région économique du Mali a accueilli la deuxième édition du Festival internationale Soninké (FISO) 2012. En effet du 17 au 20 du mois passé, cette cité malienne a abrité l’une des plus grandes rencontres des fondateurs du Wagadou.

Plusieurs délégations venues de différents horizons et de plusieurs coins du monde s’étaient alors retrouvées pour magnifier et/ou donner un cachet particulier à cette rencontre socio-culturel organisée par l’une des communautés africaines connue par son dynamisme, sa tolérance et son attachement à ses valeurs traditionnelles.

C’est dans ce cadre que Mr Diadié Tabara Camara, l’artisan de l’intégration de la ville mauritanienne de Sélibaby à la Semaine d’Amitié et de Fraternité ( SAFRA) qui regroupe plusieurs pays de la sous-région et ses proches collaborateurs s’étaient déplacés au nom des soninké du Guidimakha – Mauritanie.

En effet Mr Camara, président de l’union des Associations du Guidimakha pour le Développement et président d’honneur de Soninkara, section de Sélibaby avait conduit une délégation de plus de quatre-vingt personnes, venues de différents villages de la région frontalière avec la Mali et le Sénégal.

Conduite par Mr Cheikh Sidiya Tandia, une autre délégation était venue de Nouakchott et comptait dans ses rangs des grandes personnalités qui de tous les temps ont répondu présents aux appels de Soninké à l’image de la deuxième édition du Festival International Soninké qui s’est tenu du 17 au 20/02/2012 dans cette ville, carrefour de plusieurs cultures. Parmi ces personnalités se trouvaient Mr Ladji Traoré, Diallo Lassana, Fofana Yacoub,Diarra Idrissa, Mr Soumaré Abdoul et l’inspecteur Coulibaly Mamadou.

Les soninké de la Diaspora (France,U S A etc…) et ceux du Niger ,de l’Égypte et de laCote d’Ivoire du Sénégal ,de la Gambie, de la Mauritanie ont partagé des grands moments de joie et de fraternité avec leurs frères du Mali à l’occasion du festival international soninké de Kayes.

Le Ministre malien de la culture, Mr Amadou Niang ouvrant au stade Abdoulaye Macourou cissoko de kayes le Festival International Soninké, le vendredi 17 février 21012 avait prononcé un important discours, discours au cours duquel il avait mis l’accent sur le dynamisme des soninké, leurs patriotisme et attachement aux valeurs de paix et de justice.

Ce discours a été précédé de plusieurs allocutions comme de celle du Maire de la commune urbaine de Kayes et celle de Diadié Soumaré ,le président du F I S O. Aly Soumaré ,un élu de la Diaspora ( conseiller de la région d’Ile de France) ,les chefs des délégations de la Mauritanie, du Niger, de la Cote d’Ivoire et celles de comités de Pilotages avaient eux aussi à tour de rôle pris la parole pour apporter leur contributions.

Les jeunes et les artistes soninkés mobilisés par les différentes délégations avaient donc défilées devant les autorités administratives, les élus et les responsables des délégations venues des pays où se trouvent les héritiers des fondateurs du Wagadou. Ainsi la délégation de sélibaby avait défilé après celle de Diafounou, de Gadiaga, de Guidimakha Dankha, de Khagniaga, de Sarné et de celle de Kassa pour être suivie par celles de woriguini et de soninkara talibo.

A partir de vingt une heure jusqu’à trois heures du matin dans la journée du vendredi 17/2/2012, des artistes soninké invités à l’occasion de cette rencontre culturelle ont permis d’oublier les difficultés rencontrées lors du voyage de Sélibaby Kayes passant par Bakel Sénégal et Dibolly. La troupe de Sélibaby, Samba Gana traoré, et d’autres troupes et chanteurs soninké avaient émerveillé le public Kayesien en donnant un cachet particulier à cette rencontre riche en couleurs et enseignements.

Le discours prononcé par le chef de la délégation venue des USA, Mr Tandia Bakary a marqué les esprits par la pertinence des propos et l’engagement pour la défendre des droits fondamentaux de la personne humaine. Les donzons avec leurs magies et coups de fusils ont été applaudi durant toute la période du festival soninké de 21012 au stade Abdoulaye Macourou Diabaté de Kayes.

Dans la salle de conférence de Massa Makan Diabaté, les professeurs Abdoulaye Ba,,Harouna Samoussa, Madiakho Tandjigora et Abdoulaye Wagué avaient animé une conférence sur le thème : « les Soninké face aux défis du monde contemporain ». Au cours de cette conférence les efforts des chercheurs soninké ont été salués et encouragés.

Mr Diadié Tabara camara et Mr Ladji Traoré venus de la Mauritanie avaient beaucoup insisté sur le rôle des religieux dans l’encrage des valeurs de paix et de tolérance. A eux d’ajouter que les jeunes et les femmes doivent s’intéresser d’avantage aux conférences vu l’importance des débats et des thèmes de réflexion

Cinq jours durant, les politiques, les artistes et les hommes de cultures soninkés venus de plusieurs pays et de la sous-région ont cohabité pour exprimer leur attachement à leur tradition, et héritages. A Kayes la tradition a travaillé aux côtés de la modernité pour l’expansion de la culture soninké.

Signé Amadou Bocar Ba/Gaynaako

Cp/ l’Eveil Hebdo.


Recommandez (0) | Citez cet article sur votre site | Suggérer par mail

  Soyez le premier à commenter cet article
Flux RSS des commentaires

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
SVP, connectez vous ou enregistrez vous.

Powered by AkoComment Tweaked Special Edition v.1.4.6
AkoComment © Copyright 2004 by Arthur Konze - www.mamboportal.com
All right reserved

 
< Précédent   Suivant >

Articles les plus Récents
Articles les plus Lus
Radio Soninkara
Ecoutez en live la Web Radio Soninkara.com 24h sur 24, 7 jours sur 7
Connexion
Login

Mot de Passe



Mot de passeoublié?
Pas encore de compte? Enregistrez-vous
Membres
12225 membres
0 Aujourd'hui
1 Cette semaine
17 Ce mois
Dernier: Couly
En Ligne

Invité(s): ( 1 )

Il y a, au total, 1 utilisateurs connecté(s) actuellement.

Pub
Accueil
- (C) 2000 - 2007 2014 Soninkara.com - Le portail du peuple Soninké (Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie) -
Conditions d'Utilisation - Signaler un contenu abusif - Nous contacter - Déclaration à la CNIL n°: 818358 -
Accueil
 
Plan du site et du Forum Soninkara: XML - HTML - 1 - 2- 3- 4- 5- 6 - Archives du Forum - TXT -  XML - Ancien Forum